Actualités

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Vous protéger contre le risque incendie dans votre logement

69 844… c’est le nombre d’interventions réalisées en 2018 par les sapeurs-pompiers en France pour feux dans des habitations, du feu de faible ampleur à l’embrasement généralisé. Malgré une stagnation par rapport à l’année précédente, ce chiffre a une légère tendance à la baisse depuis plusieurs années.

Vous êtes un particulier et souhaitez couvrir le risque incendie au sein de votre logement ? Nous vous apportons ici quelques conseils simples et investissements à réaliser pour protéger au maximum votre habitation contre le risque incendie.

Feu appartement

Les feux d’habitations représentent la part la plus importante des incendies en France. Un incendie d’habitation est un véritable désastre : blessés ou décès éventuels, perte de biens matériels, de souvenirs, de données, … Il convient donc de s’y préparer au maximum : c’est la prévention. Plusieurs astuces simples permettent d’améliorer la prévention incendie au sein d’une habitation.

Limiter les risques d'éclosion :

Chez vous, prenez soin de limiter au maximum tout risque d’éclosion d’incendie. On peut citer notamment :

Triangle danger électrique

Disposer d'une installation électrique en bon état et l'utiliser correctement :

Bon nombre de départs de feux trouvent pour origine l’électricité. Installation en mauvais état, court-circuit, surchauffe d’appareils, … Faites vérifier votre installation par un électricien en cas de doute, surtout si celle-ci a été réalisée il y a plusieurs dizaines d’années ! Il est recommandé également de faire appel à des professionnels pour réaliser vos installations électriques. Les installations faites « maison » sous forme de « bidouillages », non conformes, représentent autant de risque de départs de feux.

Les multiprises… 

Multiprises

Une multiprise indique, souvent sous forme de gravure, la puissance maximale qu’elle est en mesure de délivrer. Assurez-vous que la puissance des appareils que vous branchez dessus et qui fonctionnent en simultané ne dépassent pas cette puissance maximum admissible par la multiprise. En cas de dépassement, un point chaud peut se créer, et engendrer un départ de feu. Beaucoup d’appareils utilisent une puissance importante. Il convient donc d’éviter de les utiliser en simultané sur une même multiprise. On peut notamment citer : aspirateurs, sèche-cheveux, lisseurs à cheveux, sèche-linge, lave-linge, fers à repasser, cafetières, bouilloires à eau, grilles pain, fours micro-ondes, fours, plaques à induction, lave-vaisselle, …

Enrouleur électrique professionnelEt l’enrouleur électrique !

Il en est de même avec les enrouleurs électriques. Lorsque vous le laissez enroulé, la chaleur générée par le passage de l’électricité ne peut s’évacuer correctement et s’accumule. C’est ainsi qu’un point chaud peut se créer dans le fil encore enroulé, monter en température, faire fondre le fil ou encore générer un départ de feu ! Bon nombre de ces appareils disposent aujourd’hui d’une étiquette sur le tambour de l’enrouleur reprenant les limites d’utilisation, comme celle ci-contre.  

Enrouleur électrique professionnel

Une puissance maximum est alors indiquée en reprenant une valeur lorsque l’enrouleur est partiellement enroulé et lorsque l’enrouleur est totalement déroulé. Si vous ne connaissez pas la puissance des appareils branchés dessus, ne prenez aucun risque et déroulez complètement votre enrouleur pour éviter tout risque de départ de feu.

Attention aux points chauds

Poêle à bois, chauffage électrique, … autant d’éléments pouvant parfois atteindre des températures élevées risquant de créer un départ de feu si un élément combustible se trouve en contact direct ou à proximité immédiate. Pour limiter le risque, ne mettez rien en contact avec les éléments chauds et n’entreposez rien à proximité.

Vos bougies laissées allumées sans surveillance représentent un risque potentiel, notamment en cas de renversement. Évitez de les placer là où elles pourraient être facilement renversées par des mouvements de personnes. 

Éteignez vos plaques de cuisson, bougies, et autres points chauds non essentiels avant de quitter votre logement, même pour aller acheter votre baguette de pain !

...Et attention aux enfants !

Ceci peut paraître anodin, mais les enfants en bas âge n’ont pas conscience du risque incendie et peuvent se retrouver comme étant les déclencheurs avec un briquet, la gazinière, une boîte d’allumettes, … Rangez de manière inaccessible tous ces équipements dangereux avec lesquels ils pourraient jouer.

Les fumeurs

Cigarettes

Ceci arrive encore trop souvent. La cigarette mal éteinte au contact du canapé, du matelas, … notamment lorsque les fumeurs s’endorment sans s’en rendre compte avec leur mégot de cigarette. C’est également le cas avec le mégot mal éteint jeté dans la poubelle… Mesdames et Messieurs les fumeurs, attention à vos cigarettes !

Limiter une éventuelle propagation :

Limiter les effets d’un incendie, c’est possible, notamment en cas d’absence dans votre logement. Dans la vie de tous les jours, lorsque vous quittez votre logement, ayez un réflexe simple : fermez l’ensemble des portes et fenêtres de votre logement. En cas de départ de feu pendant votre absence, ceci suffira peut-être à contenir le feu au sein d’une seule et unique pièce, plutôt qu’il ne se propage dans le logement entier. 

Si le feu se produit pendant votre présence, ayez également ce réflexe de fermer le maximum de portes et fenêtres lors de l’évacuation.

Faciliter l'évacuation du logement :

Sortie de secoursEn cas d’incendie, l’objectif est d’évacuer rapidement le logement pour éviter d’y laisser la vie… La majorité des logements disposent, au niveau des portes donnant sur l’extérieur ou sur un palier, de serrures, souvent fermées à clefs, notamment la nuit, dont les clefs sont parfois posées sur un meuble, accrochées au mur, ou encore dans les poches de la veste pendue au porte-manteau. Lorsqu’un incendie prend de l’ampleur, un volume de fumée important se dégage, rendant l’évacuation parfois très difficile. Dans cette situation, il peut alors être compliqué, avec la panique, de retrouver les clefs du logement pour ouvrir la porte et s’en extraire.

Une solution à cela : équiper les portes de cylindres avec bouton moleté à l’intérieur ! Ceci vous permettra de pouvoir verrouiller et déverrouiller votre porte à tout instant, sans vous soucier d’où se trouvent vos clefs.

Si vous vous retrouvez coincé à l’intérieur de votre logement sans possibilité d’en sortir, tentez de regagner une pièce avec une fenêtre. Calfeutrez le bas de la porte de la pièce avec un linge humide si possible pour empêcher la fumée d’entrer, et manifestez-vous à la fenêtre afin que les secours viennent vous chercher. 

Vous équiper en matériels :

Détecteur fumée KiddeDétecter rapidement :

Il convient de détecter rapidement un départ de feu au sein de votre logement afin que vous puissiez agir rapidement, notamment la nuit lorsque vous êtes plongés dans votre sommeil. Pour cela, une seule solution, vous équiper de détecteurs de fumée, obligatoires depuis mars 2015. Nous vous apportons tous les détails sur l’installation de détecteurs de fumée dans notre article dédié.

ExtincteurLutter efficacement :

Aucune obligation n’existe à ce jour quant à l’installation de moyens d’extinctions au sein d’un logement. Malheureusement, très souvent les personnes confrontées à un départ de feu ne savent quoi faire par manque de moyens, les forçant à quitter le logement et à appeler les secours, tout en voyant le feu prendre de l’ampleur. Pourtant, bon nombre de départs de feu peuvent être éteints si l’on agit efficacement et rapidement. Il suffit de disposer de moyens d’extinctions au sein de son domicile et de prendre en compte les consignes d’utilisation.

L’outil idéal ? L’extincteur à eau pulvérisée avec additif à pression permanente ! Il vous permettra d’agir efficacement sur la majorité des départs de feu au sein de votre logement.  

Couverture anti-feu

Vous pouvez également vous équiper d’un extincteur au dioxyde de carbone, outil idéal pour lutter contre les feux d’origine électrique. Des couvertures anti-feu installées en c

uisine sont également très efficaces pour lutter contre les feux d’huile par étouffement. 

Dans tous les cas, pensez à vous imprégner des consignes d’utilisation des moyens d’extinction que vous utilisez. Ce n’est pas le jour où vous devrez vous en servir que devrez découvrir leur fonctionnement.

Cas particuliers :
  • feu d’huile (feu de friteuse ou dans une casserole) : ne mettez surtout pas d’eau ! Privilégiez l’étouffement au moyen d’un couvercle ou d’un torchon ou d’une serpillère humide, après avoir coupé le gaz, votre plaque à induction ou votre friteuse.
  • feu d’origine électrique : coupez l’alimentation électrique avant l’extinction, en débranchant la prise de l’appareil en cause ou en coupant le compteur
  • feu de gaz : n’éteignez le feu uniquement qu’en coupant l’arrivée de gaz. N’éteignez jamais une flamme gaz avec un autre moyen.
Pensez-y, la prévention incendie dans son logement, ce sont des gestes quotidiens, une vigilance de tout instant, et un équipement en moyens de détection et d’extinction !